Le CBD pour les chiens : est-ce utile ?

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD, ou cannabidiol, est un composé présent dans le cannabis et le chanvre, connu pour ses propriétés thérapeutiques.

Il est important de souligner qu’il n’est pas psychoactif car, dans la plupart des cas, le CBD ne contient pas de delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) en quantités significatives, qui est le composé qui donne à la marijuana ses propriétés psychoactives, de sorte que l’extrait de cannabidiol ne produit pas les sensations typiques que nous savons que la marijuana peut provoquer chez les humains. En outre, la plupart des produits à base de CBD sont dérivés du chanvre, et non de la marijuana.

Le CBD pour chiens est donc un moyen d’appliquer ce composé pour soulager certaines affections canines.

À quoi sert le CBD ?

Les animaux, comme les humains, possèdent un système endocannabinoïde avec des récepteurs CB-1 (pour les processus cérébraux) et des récepteurs CB-2 (dans le système immunitaire et les organes périphériques).

Ces récepteurs sont responsables d’un large éventail de processus physiologiques tels que l’inflammation, l’anxiété, le stress, la mobilité, l’apprentissage, les nausées, les vomissements, l’appétit, les émotions, le vieillissement, les allergies et les problèmes dermatologiques.

Ainsi, comme les animaux produisent également des endocannabinoïdes, on pense que leurs récepteurs réagissent à la CBD de la même manière que les humains. Cependant, de nombreuses recherches restent à faire sur les effets du cannabidiol chez les animaux.

On pense que le CBD peut aider à soulager des maladies telles que :

INFLAMMATION

Étant donné que le CBD partage des voies métaboliques avec les anti-inflammatoires (AINS), il existe de plus en plus de preuves qu’il favorise les processus inflammatoires, tels que l’arthrite ou les maladies inflammatoires de l’intestin (MII, par exemple). Chez certains patients, il a même été possible de remplacer complètement les médicaments anti-inflammatoires par du CBD, ce qui est hautement souhaitable chez les chiens souffrant des effets secondaires des AINS en raison de leur nécessité d’une utilisation à long terme.

DOULEUR

Le bénéfice de l’huile de CBD comme anti-inflammatoire observé chez les chiens souffrant d’arthrite ou d’arthrose n’est pas seulement bénéfique au niveau inflammatoire, mais agit aussi indirectement en diminuant la douleur (lien étude). Chez les chiens présentant d’autres types de douleurs inflammatoires, comme les douleurs dorsales dues à une discopathie intervertébrale, les douleurs neuropathiques ou d’autres douleurs d’origine chronique.

SEIZURES

Les crises d’épilepsie sont l’application la plus étudiée du CBD chez l’homme, et commencent à être étudiées chez le chien.

Des recherches ont montré que le CBD est capable de réduire l’intensité et la fréquence des crises chez les chiens diagnostiqués comme souffrant d’épilepsie idiopathique.

 

LES MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

Certains vétérinaires qui l’ont testé sur leurs patients ont observé une nette amélioration des symptômes chez les chiens âgés atteints du syndrome de dysfonctionnement cognitif. La désorientation, les perturbations du cycle du sommeil, la diminution de l’activité ou l’augmentation de l’anxiété ou de l’agitation et les troubles de l’appétit sont les symptômes les plus typiques de cette pathologie.

CANCER

Chez l’homme, le CBD a été étudié pour son utilisation possible chez les patients atteints de cancer, à la fois pour traiter directement la ou les tumeurs et pour traiter les symptômes secondaires du cancer et de la chimiothérapie. Les recherches sur l’utilisation de la CBD pour les chiens atteints de cancer sont très limitées.

Cependant, les effets anti-nauséeux du CBD observés chez les personnes recevant une chimiothérapie ont également été documentés chez les rats et les furets (lien étude), ce qui suggère que les chiens recevant une chimiothérapie peuvent bénéficier d’un traitement au CBD dans ces cas.

ANXIÉTÉ

Certains articles affirment que le CBD pour chiens est également efficace pour réduire l’anxiété, mais d’autres en doutent, car le CBD n’étant pas psychoactif, il est peu probable qu’il ait la capacité de traiter directement l’anxiété canine comme le font les autres médicaments anti-anxiété. L’utilisation du CBD pour les chiens en ce qui concerne l’anxiété nécessite beaucoup plus de recherches.

CBD pour les chiens : recommandations pour l’administration

Pour commencer, soulignons quelques points importants :

  • N’oubliez pas que si votre chien est traité médicalement pour une autre affection, la concentration sûre de cannabidiol et du médicament en question peut être modifiée par des interactions indésirables entre eux. C’est pourquoi il est important d’informer votre vétérinaire avant de prendre la décision d’utiliser du CBD.
  • Comme chaque chien peut réagir différemment, il est important de commencer par la dose la plus faible, de surveiller les résultats de votre chien et d’ajuster en conséquence. La plupart des produits proposent des suggestions de dosage.
  • L’huile de CBD pour chiens est généralement administrée par voie orale.
  • Le format le plus courant dans lequel l’huile de CBD pour chiens peut être trouvée est sous la forme d’un compte-gouttes.
  • Évitez de mettre le compte-gouttes directement dans la gueule de votre chien pour éviter toute contamination. Si cela est fait sans précaution, nettoyez-le soigneusement par la suite.
  • Vous pouvez utiliser une cuillère ou une seringue pour le donner à votre chien.
  • Si possible, essayez de l’administrer sans nourriture, pour une meilleure absorption.
  • Pour un stockage correct, conservez le produit au réfrigérateur et évitez l’exposition à la lumière directe du soleil. Une fois ouvert, à utiliser dans les mois qui suivent.
  • Comme vous devez commencer par une faible dose, il est conseillé de prendre un produit CBD avec un faible pourcentage (par exemple 3 %).
  • On pense généralement que les jeunes animaux ont besoin de moins de CBD que les plus âgés.

CBD pour les chiens : recommandations de dosage

Les études sur l’utilisation du CBD pour les chiens souffrant d’arthrite ou de crises d’épilepsie ont généralement utilisé une dose comprise entre 2 et 8 mg/kg, deux fois par jour.

Cette dose s’est avérée sûre et efficace uniquement pour les pathologies étudiées (arthrite et crises d’épilepsie). Mais d’autres recherches sont encore nécessaires pour évaluer les doses nécessaires au CBD dans le traitement d’autres affections.

Toutefois, le Dr Robert Silver, vétérinaire américain diplômé de l’Université d’État du Colorado et expert en thérapies au CBD pour les chiens et en cannabis médical, qui a mené de nombreuses recherches sur les effets du cannabis médical et du CBD chez les animaux, recommande une dose maximale de 1 mg de CBD par kg de poids corporel. La dose maximale pour un chien pesant 10 kg serait de 10 mg de CBD par jour.

Il recommande de commencer par une dose de 0,1 mg/kg toutes les 12 heures (deux fois par jour), soit la dose la plus faible pendant une semaine et d’observer les effets. Souvent, une faible dose donne de bons résultats. Si aucun effet n’est observé, il est recommandé d’augmenter à 0,25 mg/kg deux fois par jour ou d’augmenter selon les besoins.

Ex. calcul de la dose :

Informations sur le produit : CBD 3% avec une concentration de 30 mg/ml (1,2 mg/goutte).

Si votre chien pèse 10 kg, en commençant par la dose la plus faible de 0,1 mg/kg, il recevra 1 mg deux fois par jour, ce qui, compte tenu de la concentration de chaque goutte (1,2 mg/goutte), se calcule comme suit : 1/1,2 = 0,8 goutte, soit environ une goutte toutes les 12 heures.

Effets secondaires possibles du CBD chez le chien

Il n’existe pas de données scientifiques sur les effets secondaires de l’utilisation du CBD chez les chiens, mais il existe des effets secondaires possibles basés sur la façon dont le CBD affecte les humains. Pour minimiser les effets secondaires possibles, il est important de s’assurer que le dosage est adapté à chaque chien.

  • Diminution de la salive : elle peut se manifester par une augmentation de la soif.
  • Faible pression artérielle : des doses élevées de CBD sont connues pour provoquer une baisse temporaire de la pression artérielle. Bien que la chute soit faible, elle peut créer une brève sensation de vertige.
  • Somnolence : peut provoquer une légère somnolence lorsque des doses plus élevées sont utilisées.
  • Élévation de la phosphatase alcaline dans les analyses de sang : de nombreuses études scientifiques ont montré que, lorsqu’il est administré aux doses recommandées et sûres, le CBD provoque une élévation d’une valeur importante pour le foie dans les analyses de sang, appelée phosphatase alcaline (ALP). Bien que l’on ne sache pas encore exactement si l’élévation de cette valeur hépatique a une quelconque signification médicale.

Les autres effets considérés comme négatifs qui peuvent être observés sont les suivants : halètement excessif, léthargie, vomissements, légère incontinence urinaire ou perte d’équilibre. Si votre chien présente l’un de ces symptômes, il peut s’agir d’un surdosage.

Comme tout médicament ou complément que nous donnons à notre chien comporte un risque de réaction, il est toujours conseillé, lors de la première administration, de commencer par de petites quantités, puis de surveiller de près les effets. Et comme toujours, consultez d’abord votre vétérinaire.

Choisir une bonne huile de CBD pour les chiens

Il y a quelques éléments à garder à l’esprit lors de l’achat d’huile de CBD. Toutes les huiles ne sont pas identiques ; une huile de CBD de haute qualité sera plus efficace et plus sûre.

  • Pureté et qualité : le fabricant doit fournir un certificat indiquant la quantité de CBD contenue dans le produit. De nombreux produits à base de CBD ne contiennent que de petites quantités de CBD mélangées à d’autres ingrédients, ce qui diminue la pureté du produit.
  • Bien que chaque produit soit accompagné d’un guide de dosage du fabricant, le fait de connaître la quantité exacte en mg de CBD dans le produit par ml vous permettra de mieux adapter le dosage à votre chien.
  • Il est également important de s’assurer qu’il contient moins de 0,2% de THC.
  • Assurez-vous qu’il ne contient pas de pesticides, fongicides, herbicides, métaux lourds ou solvants.

Laisser un commentaire